Mosaïques

GESTION

 

GESTION

Gestion

par Alexis Mauban


Le Conseil de Fabrique de la communauté de paroisses de Saint-Benoît Saint-Jean-Bosco est composé d’hommes et de femmes qui portent le souci de nos deux lieux de culte.


Le Conseil gère l’entretien des bâtiments assure la maintenance du chauffage.  Il s’occupe encore de l’eau, de l’électricité, mais aussi de la sécurité et l’alarme incendie... Il intervient en cas de pannes ou de fuite, pour les gros comme les petits travaux d’entretien.


Nous pouvons ainsi prier, célébrer ou participer à des réunions en toute quiétude.

Le conseil de fabrique :


    Il est un établissement public doté de la personnalité juridique de droit public, chargé de veiller à l’entretien des édifices cultuels et d’administrer les biens et revenus affectés à l’exercice du culte, en réglant les dépenses et en assurant les moyens d’y pourvoir.

ARTICLE par Alfred Fintz - conseil de Fabrique

Rénovation à Saint Jean-Bosco

Fin des travaux à Saint Jean-Bosco

Renouvellement du Conseil de fabrique

Un nouveau Conseil de Fabrique de la communauté de paroisses Saint Benoît / Saint Jean Bosco a été élu lors de la réunion du 9 avril 2015. La nouvelle équipe est constituée de Jean-Marie Esch (Président), Alexis Mauban (Trésorier), Adélaïde Romero (Secrétaire), Alfred Fintz (Vice-Trésorier / Saint Jean Bosco), Mariana Caumartin, Marie-Thérèse Senger, Marie-Claude Charpentier, Norbert Stock, Gabriel Tona. Quatre membres élus sont de la paroisse Saint Benoît et cinq membres élus sont issus de l’ancien conseil de gestion de Saint Jean Bosco : le nouveau conseil de fabrique reflète donc bien notre communauté de paroisses. Pour des raisons de commodité et de partage de charge de travail, chaque paroisse pourra continuer à gérer au quotidien la comptabilité qui lui est propre. A côté des 9 conseillers élus, il y a 2 membres de droit : le curé Pius Katumpwe et le maire représenté par l’adjoint de quartier Serge Oehler.


Le Conseil remercie l’équipe sortante et en particulier Laetitia Bindang, ex trésorière ,pour son dévouement et son professionnalisme.

Encore un nouveau sigle ecclésial ? ERP désigne les Etablissements Recevant du Public. Et en tant que lieu de rencontre de la communauté chrétienne, notre église en est une bien logique illustration. Tous les établissements recevant du public sont recensés et classés  par l’administration. Par exemple, l’église Saint-Jean Bosco est de type « V », 2e catégorie, pouvant accueillir au maximum 846 personnes ! A ce titre diverses obligations incombent au propriétaire. Jusqu’à ces dernières années elles concernaient avant tout la sécurité. C’est ainsi que certaines installations sont obligatoires : sortie de secours, extincteurs, alarme etc… Toutes ces installations doivent être vérifiées périodiquement ;  et le compte-rendu de ces visites doit être enregistré dans un registre de sécurité. L’administration contrôle si toutes ces obligations sont bien respectées. C’est ainsi que tous les 5 ans, une commission de sécurité composée d’un élu de la Ville de Strasbourg, d’un représentant de la Direction Départementale de la Sécurité Publique (Police), d’un représentant de la Direction départementale des Territoires (Préfet) du Service départemental d’incendie et de Secours  (Pompiers) vérifie que toutes ces obligations sont bien respectées et délivre un avis relatif à la poursuite de l’exploitation. La dernière visite remonte à juillet 2013. Elle s’est soldée par un avis favorable. Depuis 1995, de nouvelles obligations sont venues s’ajouter. Elles concernent essentiellement l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Des « toilettes » et une rampe d’accès pour personnes à mobilité réduite répondant à des normes très strictes sont venues compléter le dispositif. Ces installations doivent être opérationnelles en 2017. C’est pourquoi nous avons entrepris de mettre notre église aux normes dès cette année. Les différents corps de métier sont intervenus en ce début du mois de juin et nous  espérons que les gros travaux seront terminés pour la mi-juillet. A l’automne, il faudra  faire établir un « Rapport des Vérifications  Réglementaires Après Travaux »

Article de Freddy Fintz

Echos des travaux à Saint Jean-Bosco


Janvier est traditionnellement le mois du comptable. Il inscrit les charges et les produits de l’exercice écoulé et détermine le résultat. Voici le résultat pour notre paroisse :


CHARGES                                                PRODUITS


Energies (eau gaz, électricité)2 888,-    Dons et quêtes Hebdo.                3 724,-

Fournitures (produits d’entretien)   2 701,-   Appels à dons           5 670,-

Loyers (logement du curé)5 401,-    Mise à disposition locaux           2 000,-

Entretien (chauffage, toiture, etc .  1 973,-    Indemnités logement reçues       5 055,-

Assurances         1 475,-     Subventions d’exploitation        2 000,-

Amortissements         9 619,-    Intérêts  reçus                                 294,-

                                                                       Quote-part Subv. Investiss.   4 048,-

        ______                 _____

TOTAL                 24 057,-         22 791,-

    Résultat (Déficit)           1 266,-

    Total                  24 057,-


Quelques explications  :


Les CHARGES  sont de 3 natures  différentes :


  1. -Les charges nées et réglées au cours de l’année Exemple : loyer, Electricité, Assurances. Il suffit de vérifier que toutes les factures correspondantes à ces charges soient bien  enregistrées.

  2. -Les charges nées au cours de l’exercice mais pas encore enregistrées, car facture correspondante non parvenue.  Il faut faire l’inventaire exhaustif de ces postes et  les évaluer pour les enregistrer Exemple : consommation de fuel pour le chauffage

  3. -Les charges calculées. C’est particulièrement le cas des amortissements  Exemple type : gros travaux ou acquisitions dont le montant est ré)parti sur plusieurs années . Chez nous, il s’agit de l’amortissement des travaux de 2015 et 2016


Les PRODUITS


- Quêtes et dons hebdomadaires

- Appels à dons : c’est le total de vos  dons  sous enveloppe recueillis 2 fois dans l’année et destinés principalment aux grosses dépenses

- Indemnités de logement reçues : pour les paroisses strasbourgeoises ne disposant pas de presbytère la Ville et l’Evêché versent une participation aux frais de loyers

- Subventions : Elles sont de 2 nature différentes :

«  subventions d’exploitation reçues : elles compensent certains frais engagé pour des actions particulières. Elles peuvent être versées par l’Etat, les Collectivités locales ou d’autres organismes

« subventions d’investissement : elles viennent aider au financement de grands travaux ou d’investissement. Elles suivent le même régime que les amortissements


Le RESULTAT


C’est la différence entre les charges et les produits. Si les charges sont plus élevées que les produits, il s’agit d’un déficit.  C’est le cas pour  notre paroisse pour l’année 2016  Le résultat est reportable d’une année sur  l’autre . Comme cette année  il y a déficit, la paroisse s’est donc appauvrie. Il faut espérer que l’année 2017  sera meilleure.

Article de Freddy Fintz

Saint Jean Bosco a fait ses comptes !